Tranquille le chat! - Ben Orton

Publié le par Jean Dewilde

Tranquille le chat! - Ben Orton

Une aventure de Dari Valko

Si vous répondez par la négative (ce qui est fort probable) aux questions suivantes, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas vous ruer sur Tranquille le chat !

Question 1 : connaissez-vous les éditions Létales ?

Question 2 : connaissez-vous Ben Orton ?

Question 3 : connaissez-vous son héros récurrent, Dari Valko ?

Vous voyez, je vous avais prévenu, vous ne connaissez pas. Bon, je ne vais pas faire le fier ; j’étais moi aussi dans l’ignorance jusqu’à ce que mon inestimable ami Pierre Faverolle me fasse parvenir gracieusement (pour moi, pas pour lui) ce petit polar jouissif qui n’a d’autre prétention que de nous divertir. Mais quand le divertissement est bon, il serait sot de passer à côté, c’est aussi pour cela que j’écris cette chronique.

Dari Valko est un ancien légionnaire reconverti en garde du corps. En l’occurrence, il est chargé de veiller sur Lucas, élève de CM1 B dont le père, un gros bonnet d’Internet, craint qu’il ne se fasse enlever. Y-a-t’il, pour ce faire, meilleure couverture qu’animateur ? Vous souhaitez un extrait de la prise de contact de notre animateur avec sa trentaine de gamins ? Demandez et vous recevrez, credo de tout mendiant qui se respecte mais je m’égare, là.

  • Oui, Lucas ?
  • …Tu remplaces Noë ?
  • Oui, je remplace votre ancien animateur.

Je donne la parole à une chipie qui la demande :

  • Et il est où, Noë, maintenant ?
  • Heu…ben j’en sais rien, peut-être chez lui ?
  • Avec sa copine ! balance, Lucas, tout sourire, déclenchant l’hilarité de l’assistance.
  • Non, pas avec sa copine.
  • Il a pas de copine ? la chipie me questionne.
  • J’en sais rien…
  • Et toi, t’as une copine ? demande Lucas.
  • Bon, OK…revenons-en à notre programme des activités, OK ?
  • Quoi comme activités ? demande un petit bouboule à cheveux longs.
  • Attends deux minutes que je termine de vous expliquer le programme d’abord et…Oui Lucas ?
  • Quel programme ?
  • Ben, le programme des activités…
  • Quelles activités ? redemande bouboule.
  • Les activités qu’on fera avant de manger…Oui, toi ?!

C’est un mioche à lunettes cette fois :

  • On mange quoi aujourd’hui ?

Moi, je vous dis que c’est un sacerdoce, l’éducation ! Vous avez souris ou ri à la lecture de ces quelques répliques prises au hasard ? Je me demande pourquoi je vous pose la question tant la réponse est évidente !

Notre ancien légionnaire n’a pas que sa couverture à tirer. Sa voisine de palier a disparu. Il y a de la mafia albanaise là-dessous. Comme si cela ne suffisait pas, il vient au secours de Madame et Monsieur Zeroual, un couple d’Algériens sur le point de se faire molester par un trio de vilains. Et j’en passe…

Faire rire est un exercice ô combien périlleux ! J’ai pensé à Nadine Monfils, Samuel Sutra, Frédéric Dard en effeuillant les pages franchement drôles de ce Tranquille le chat ! Le ton léger et badin du roman n’empêche pas l’auteur de balancer à l’occasion quelques vérités bien senties sur des sujets brûlants sans s’y attarder, c’est dit et ça fait mouche.

Deux avis valent mieux qu’un, je suis bien d’accord. Je vous propose donc la chronique de Pierre sur Fais pas ta star !, le deuxième volet des av entures de Dari Valko.

http://blacknovel1.wordpress.com/2014/10/17/fais-pas-ta-star-de-ben-orton-editions-letales/

Celles et ceux qui relisent Le père Goriot ou Madame Bovary pour la douzième fois seront quelque peu désarçonnés par le style et le tempo de l’ouvrage. Mais pas toi, lecteur, avide de bons mots, curieux en diable, toujours prompt à l’éclat de rire gras et sonore. Peut-être seras-tu en proie à une certaine crispation car notre ex-légionnaire te tutoie, te prend à partie, t’interpelle. T’as qu’à péter un coup et laisser le vous pour la beldoche (c’est moi qui ai écrit ça ?).

Et si je te dis que Tranquille le chat ! Tient dans une poche et te coûte 8,50 €, te voilà saisi d’une gigue giratoire frénétique ! Reste calme, le défibrillateur arrive !

Tranquille le chat !

Ben Orton

Les Éditions Létales

Publié dans Le noir français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Merci mon ami. Très flatté de ton allusion.
Répondre
J
Hello Samuel,<br /> Quoi de plus normal et cette pensée m'est venue tout naturellement. Si tu as un peu de temps, je ne peux que te dire de lire ce &quot;Tranquille le chat&quot;. Ton avis intéresserait un bon nombre de lecteurs. Amitiés à Tonton.
V
Ta chronique, mon cher Jean, ainsi que la filiation (Sutra, Dard et Monfils) que tu attribues à cet auteur ne sauraient me laisser indifférent. Je vais donc essayer de lui faire une petite place dans ma liste, afin de pouvoir me décontracter un peu les zygomatiques. Le noir, c'est très bon, mais un peu de détente de temps en temps ne nuit à personne.<br /> La bise, l'ami...
Répondre
J
Mon cher Vincent,<br /> Merci de ton commentaire. Effectivement, comme tu le dis, un peu de détente fait du bien. Deux ou trois heures de lecture saine et passionnante pour ce Tranquille le chat !<br /> J'ai beaucoup aimé, en dépit des auteurs que j'ai cités et auxquels il m'a fait penser, son style très personnel. Il a dû travailler beaucoup sur cet aspect là, ce qui apporte une originalité incontestable au récit. Vraiment un auteur à suivre. Amitiés et un poutou.
P
Excellent ton billet, mon ami ! Merci pour cet auteur que j'ai eu la joie de te faire découvrir et qui le mérite ! Amitiés
Répondre
J
Sans faire dans les civilités, c'est moi qui te remercie. Et assurément il mérite d'être davantage connu, c'est drôle, ironique, caustique, jamais vulgaire et comme je le disais dans ma chronique, il donne son point de vue comme ça, en passant, sur des sujets graves. Très habile, le bonhomme. Merci Pierre. Amitiés.
L
Avoue que ce serait un comble pour une souris que de lire ce roman ! Pourtant à la lecture de ta chronique et de l'extrait du bouquin que tu nous donnes, j'ai bien envie de tenter l'experience. Ca m'a l'air bien ficelé d'humour cette affaire là ! ca devrait me defriser les moustaches ! allez je le rajoute sur ma liste d'amplette ! Amitiés
Répondre
J
Ma petite souris à moi,<br /> Effectivement, je n'avais pas pensé à l'ironie de la chose. Je pourrais toujours me cacher derrière notre très grand ami commun, Pierre qui me a découvert l'auteur et qui m'a donc passé cet excellent antidote à la sinistrose ambiante. Mais j'assume pleinement. Que ça fait du bien ! Amitiés.