Sois belle et t'es toi ! - Jérémy Bouquin

Publié le par Jean Dewilde

Sois belle et t'es toi ! - Jérémy Bouquin

Si vous partez en vacances et qu’il reste un tout petit peu de place dans votre valise ou sac à dos, glissez-y ce roman policier mais pas que… Fort de ses deux-cents pages, il ne vous encombrera pas et côté évasion, très loin il vous transportera.

Samuel Fox, trente-deux ans est enquêteur privé ; son patron s’appelle Edouard. Il travaille pour plusieurs compagnies d’assurance. Son job consiste à aller fouiner dans les affaires d’autrui pour mettre au jour d’éventuelles fraudes, escroqueries, malveillances ou toute autre velléité de spolier les assureurs, ces bien-aimés. Huit ans qu’il fait ce métier avec plus de trois cents affaires résolues à son actif. Un as dans son domaine. Mais il y a un mais...Sam ne s’est jamais senti homme. « J’habite dans un corps qui n’est pas le bon. Je suis une femme, une femme loupée. Un homme loupé. Un monstre, une chimère…. ».

Edouard, son patron, ne veut plus que Sam mette les pieds au bureau ; il présente cette décision à Sam comme si c’était une promotion, ce dernier sent l’humiliation à plein nez. Sam n’est pas dupe. S’il n’était pas l’excellent enquêteur expert qu’il est, Edouard n’hésiterait pas un seul instant à se débarrasser de lui. Pour l’heure, il se voit confier une mission dans un trou perdu en Corrèze. Même pas un trou perdu, une sorte de motel, de routier coincé entre deux villages le long d’une nationale avec un immense parking pour camions et semi-remorques. Les seuls éléments qu’il a en sa possession sont une douzaine d’infractions déclarées par le propriétaire du motel à sa compagnie d’assurance pour plus d’une centaine de milliers d’euros. A priori, l’assuré a rentré des dossiers tout à fait convaincants à sa compagnie d’assurance mais l’ordre de mission se clôt ainsi : LES ACTES DE VANDALISME SONT TROP RÉGULIERS POUR NE PAS PARAÎTRE SUSPECTS.

Une affaire merdique, indigne de ses compétences mais Sam doit vivre et pour vivre, il faut bosser. Le motel, la nationale, le parking et l’inévitable caravane sur parpaings qui s’y trouve constituent les éléments de ce huis clos imaginé par l’auteur. Le premier contact de Sam avec le propriétaire des lieux n’est pas franchement engageant. Jugez plutôt : « J’entends des pas, dans l’arrière-cuisine. Un type apparaît. Un vieillard. Cheveux longs épais et ébouriffés, barbe, casquette, il est boudiné dans un tablier bruni par la crasse. Il a des gants Mapa rose, il vient de sortir le nez de la plonge. « Il pose son clopiot dans un cendrier déjà bien rempli ». Karl Clash, c’est son blase. « C’est pas un pseudo, c’est son nom. Ça claque. Le vieux n’a plus d’âge. C’est un ancêtre, une momie ».

Si je vous touche un mot de la rombière, vous n’allez pas partir, hein ? Elle s’appelle Doriane, elle est maquillée comme un passeport colombien, les cheveux rouges, mauves. Vulgaire et gentille. C’est elle qui occupe la caravane hors d’âge sur le parking. Il n’est pas difficile d’imaginer sa profession : pute. Vous pensez bien, tous ces routiers assommés, complètement abrutis par des heures et des heures d’autoroute, ils ont des besoins ; des besoins primaires, des besoins de base, comme bouffer et baiser. Karl pour la bouffe, Doriane pour la baise, voilà le duo gagnant. Le métier d’enquêteur expert n’est déjà pas facile mais il prend encore une toute autre dimension quand votre corps opère une mutation à 360°C., une transformation longue, douloureuse et incertaine. « Devenir une femme est un travail de tous les jours. Un calvaire quotidien. La transformation est pénible, fatigante. Je vois un orthophoniste, je travaille ma voix. Je tente de la rendre plus aigüe, plus fluette… ». « Tous les matins, dès que je peux, je passe un soutien-gorge, puis une culotte en dentelle, du 42, pour y glisser mon paquet. Ce pénis qui…cet appendice qui pendouille. Je le tords. Je le plaque le plus possible pour le faire disparaître, mais il bande. Souvent, régulièrement. Malgré les doses massives d’oestrogènes, ce pénis tremble encore. Il est dur, massif. Chaque jour au réveil, je suis en érection. Merde ! »

Sam avait quitté Paris pour la Corrèze en pensant boucler cette affaire en un tour de main. Une note de synthèse tout ce qu’il y a de plus simple pour une banale affaire d’escroquerie à l’assurance. A l’arrivée, la réalité sera bien différente, les apparences sont tellement trompeuses…

Si vous ne craignez pas les histoires qui empruntent des chemins de traverse – et bon sang, vous auriez bien tort – ce Sois belle et t’es toi vous tend les mains. Karl Clash et Doriane m’ont séduit, chacun à sa façon ; Karl, un septuagénaire taciturne, renfermé, méfiant mais pas mauvais bougre et Doriane, une alerte quinquagénaire qui assume sa sexualité avec naturel et une grande liberté. Ils offrent, par leur simplicité, un contraste saisissant avec la personnalité tourmentée de Samuel, Sam ou Samantha. Ce ou cette dernière n’est d’ailleurs pas dupe et prend pleinement conscience qu’à aucun moment il n’est jugé pour ce qu’il est dans un microcosme pourtant bien rude, les routiers n’ayant pas la réputation de faire dans la dentelle. Il n’est même pas montré du doigt pour ce qu’il fait, enquêter sur la probable malhonnêteté du propriétaire du motel. Ce regard indifférent des uns, bienveillant des autres sera déterminant, je ne vous en dis pas plus.

L’écriture très riche et très colorée de Jérémy Bouquin est brutale, incisive et claque comme un coup de fouet ; ça cogne, ça pulse, ça va à tout rompre. Elle participe beaucoup à l’originalité de ce roman qui m’a franchement emballé.

Beaucoup d’entre vous auront sans doute déjà fait la connaissance de l’auteur par l’entremise de son premier roman A mort le chat ! également paru chez Lajouanie et qui est sélectionné pour le prix du balai d’or 2016.

Toutes les infos pratiques sur ce nouveau roman de Jérémy Bouquin sont sur le site de La Boutique du Polar : http://www.laboutiquedupolar.com/bookshop/polars/145-apres-notre-coup-de-coeur-pour-a-mort-le-chat-un-roman-trash-et-succulent-jeremy-bouquin-revient-avec-sois-belle-et-tes-toi-cest-9782370471111.html?search_query=sois+belle+et+t%27es+toi&results=1

Sois belle et t’es toi !

Jérémy Bouquin

Éditions Lajouanie 2016

Publié dans Le noir français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Salut mon bon Jean,<br /> Je n'ai lu aucun des romans de cet auteur. Cela m'a l'air diablement sympathique. Je vais me noter ce titre, des fois qu'il y aurait un peu de place dans ma Pal.<br /> Amitiés,
Répondre