Mygale - Thierry Jonquet

Publié le par jackisbackagain

9782070408016-jonquet.gif

 

Thierry Jonquet est très fort. En 153 pages, il nous concocte une intrigue à nous donner la chair de poule.

 

 

Point n’est besoin de vous faire un résumé. Un huit mi-clos maîtrisé de bout en bout, étouffant. A priori, nous ne nous devrions pas nous sentir très concernés par cette histoire. A priori, c’est vrai, à priori, seulement !

 

 

Car l’auteur possède cet immense talent qui l’autorise à nous faire basculer dans l’horreur. 153 pages de folie et de vengeance.

Certains le liront d’une traite. Pour ma part, j’ai éprouvé le besoin de remonter à l’air libre, d’aspirer une goulée d’air frais tant l’atmosphère est glauque, irrespirable, insupportable.

 

 

J’ai été presque soulagé de refermer le livre tout en sachant déjà que je le relirai.

C’est dur, très dur, cru, très cru. Pas d’aire de repos pour souffler, vous allez souffrir jusqu’au bout !

 

 

Pour l’anecdote, Pedro Almodovar en a réalisé un film « La Piel que habito », sélection officielle du festival de Cannes 2011. Je ne l’ai pas vu. Et pour tout vous dire, je préfère rester dans mon malaise à moi.

 

 

Incroyable et inexplicable cette certitude que je relirai « Mygale ». Je me suis demandé pourquoi. Il est de ces livres dont on se dit qu’on est passé à côté de certains ingrédients en première lecture. Dont on est certain qu’une seconde lecture nous permettra d’apprécier tous ces petits détails autour de l’intrigue auxquels on n’a pu prêter attention parce que « scotchés » par l’histoire.

 

 

Thierry Jonquet est décédé en 2009 à l’âge de cinquante-cinq ans. J’ai heureusement en magasin d’autres titres tels « Les orpailleurs », « Moloch », « Le bal des débris », « La belle et la bête ». De tous grands moments de lecture que je vous ferai partager.

 

Le plus simple étant que vous vous ruiez sur « Mygale », il ne vous en coûtera pas grand-chose au niveau du portefeuille. Et si vous perdez la raison après l’avoir lu, vous saurez pourquoi.

 

Décidément, la France nous offre de merveilleux conteurs et Jonquet peut sans nul doute en être le porte-drapeau.

 

 

 

Mygale

Thierry Jonquet

Folio Policier

153 pages

 

 

 

 

Publié dans Le noir français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je te tiendrais au courant avec grand plaisir Jean !
Répondre
F
Un livre inoubliable...un vrai chef d'oeuvre!!! J'apprécie beaucoup l'écriture de cet auteur! J'en ai lu quelques uns et d'autres m'attendent dans ma pal et sur ma liste....Je suis totalement fan<br /> de cet auteur que je compare un peu au grand Serge Brussolo!!!! Superbe chronique mon ami des villes!!!!
Répondre
R
Un grand classique !!<br /> Un incontournable !<br /> J'adore Jonquet ...<br /> Merci.
Répondre
J
Tu aimeras, Carine, j'en suis sûr; tu me diras quoi après ?
Répondre
B
Alors là je suis cliente ... d'abord parce que j'aime les auteurs français et d'autre part parce que j'affectionne particulièrement les huis clos ... j'en prends bonne note Jean !
Répondre